Scroll to top

L’éco-responsabilité

L’engagement éco-responsable de Désertours

Amoureuse de la nature qui l’entoure, que ce soit au Pays basque ou lors de ses nombreux voyages professionnels, l’organisation Désertours se mobilise depuis l’origine pour mettre l’éco-citoyenneté au cœur de tous ses projets.

La démarche se matérialise d’abord par diverses campagnes de sensibilisation auprès des pilotes du 4L Trophy et du Trophée Roses des Sables : « Rouler souple » qui encourage une conduite éco-responsable et « Opération désert propre », s’imposent d’emblée pour limiter les rejets de CO2 et de déchets physiques sur les pistes et les bivouacs. En outre, le prix “Roses Eco-challenge” récompense alors l’équipage du Trophée Roses des Sables qui propose la meilleure idée écologique pendant la course.

De son côté, l’organisation s’inscrit également dans cet effort éco-citoyen, notamment en imprimant l’ensemble des road books sur du papier recyclé. Dans le même esprit, les vêtements siglés aux couleurs des événements proposés aux participant.e.s sont tous tissés en coton bio.

Enfin, sur le terrain, les équipes chargées de réaliser les tracés des courses privilégient les pistes. Dans les zones les plus vierges, notamment en Argentine lors du Trophée Roses des Andes, le hors-piste est même formellement interdit : des zones de passage sont imposées pour préserver cet environnement précieux.

Chaque participant à un événement sportif Désertours est de fait un voyageur éco-responsable qui tient à préserver au mieux l’environnement. Le souci écologique est manifestement de plus en plus prégnant dans les esprits. C’est pourquoi des partenariats écologiques plus récents ont permis d’ancrer les rallyes-raids et treks Désertours dans une démarche résolument éco-citoyenne.

Le financement de panneaux solaires

A partir de 2010, l’installation de panneaux photovoltaïques est le premier pas vers des solutions d’envergure en faveur de l’environnement. Là où soleil règne en maître absolu, cette action a un double intérêt puisqu’elle permet l’accès à l’eau chaude et à l’électricité. Dans les lieux les plus reculés du désert Sud-marocain, ce détail change la vie des habitants…

C’est ce qu’ont pu constater les premières Roses impliquées en 2011 alors que l’entreprise PAIRAN équipait, grâce à leurs dons, dix-sept maisons du village de Taouart, jusqu’alors uniquement éclairé par des lampes à pétrole et des bougies.

Parallèlement, PAIRAN inaugure la même année un bivouac solaire pour toutes les participantes et leur met à disposition des sacs biodégradables pour la collecte de leurs ordures pendant la course.

Le rachat des émissions à effet de serre

Pour compléter les gestes éco-citoyens mis en place depuis la création des événements, Désertours souhaitait une solution pérenne de rachat des émissions de CO2. Déjà initié avec PAIRAN, cet objectif se confirme depuis 2018 avec la fondation Good Planet.

Soucieuse d’un moindre impact écologique, l’organisation du Trophée Roses des Sables, du Trophée Roses des Andes et du 4L Trophy érige désormais le rachat des émissions à effet de serre au rang des piliers essentiels de ces trois rallye-auto. C’est donc pour préserver au maximum les grands espaces marocains et argentins que l’équipe Désertours a souhaité renforcer son implication éco-responsable en s’engageant auprès de la Fondation GOOD PLANET de Yann Arthus Bertrand.

En compensant ainsi les émissions de gaz à effet de serre de l’ensemble des véhicules d’organisation, Désertours veille à minimiser son empreinte environnementale et à soutenir le développement de projets de lutte contre le changement climatique.

Le recyclage des bouteilles en plastique

Réduire son impact sur l’environnement est une réelle volonté de la part de Désertours. Les trois treks s’inscrivent dans une démarche éco-attitude où chaque équipe participe au respect de l’environnement en se déplaçant à pied, en conservant ses déchets jusqu’aux points de ravitaillement et en ramassant ceux trouvés sur son passage.

Tout randonneur partage ce même désir : préserver son terrain de jeu qu’est la nature et rendre son environnement tel qu’il l’a trouvé voire plus propre. Dans cette logique, les bivouacs sont entièrement nettoyés après le départ des Roses Trekkeuses et les bouteilles d’eau consommées sont recyclées afin de leur offrir une seconde vie.

Dans un premier temps, les équipes d’organisation se chargent de récupérer les bouteilles en plastique sur le bivouac. Elles encouragent également le ramassage des déchets trouvés sur les pistes lors des étapes d’orientation ou sur les bivouacs en fournissant des sacs à cet effet lors des treks.
Sur le Rose Trip Maroc, Désertours prend également en charge l’acheminement des bouteilles jusqu’à la structure qui assure le recyclage située à Casablanca.

Pour le traitement de ces nombreuses bouteilles (12 600 à titre d’exemple sur le 4L TROPHY 2020 !), Désertours s’est en effet associée à Koun, une jeune entreprise marocaine qui transforme ce type de matière en faisant travailler des jeunes et des femmes en réinsertion professionnelle. Ceux-ci sont associés à de jeunes designers pour promouvoir une démarche à la fois étique et esthétique. Mieux que le recyclage, Koun est spécialisé dans l’upcycling, l’art de faire du neuf à valeur supérieure avec du vieux destiné à être jeté.

Le ramassage des déchets

Même si le ramassage des déchets est devenu un réflexe pour la grande majorité des participant.e.s aux rallyes-raids et treks Désertours, il fait encore l’objet de rappels systématiques sur le terrain, notamment par la Brigade verte.

Créée en 2020 lors du 23ème 4L TROPHY, la Brigade Verte est chargée de sensibiliser les jeunes aux petits gestes éco-citoyens. Matérialisée par une tente sur le Village-Départ et sur les bivouacs, elle est composée d’une équipe qui, chaque jour, part à la rencontre des Trophistes pour les mobiliser autour de réflexes simples mais essentiels : conduite souple, économies d’eau, interdiction d’arracher des végétaux, etc.

Les jeunes aventuriers sont également invités au ramassage de leurs déchets, particulièrement de leurs mégots pour lesquels la Brigade Verte fournit des cendriers de poche. Ces mégots sont ensuite collectés dans des bidons pour être traités par l’entreprise ÉcoMégots.

Enfin, sur le 4L Trophy et le Trophée Roses des Sables, les véhicules sont équipés par l’enseigne Petitbag qui fournit, comme son nom l’indique, des petits sacs à déchets à accrocher dans les habitacles.